Fiqhou sounnah

La prière de glorification (Salatou at Tasbîh)

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEmail

Par Cheykh Mouhammad bnou ‘Oumar Salim Bazmoûl

 

Parmi les prières légiférées il y a Salatou at Tasbîh et elle est issue du hadith suivant, d’après ibnou ‘Abbâs radiyallahou ‘anhou (qu’Allah l’agréé) :

D’après ibnou ‘Abbâs radiyallahou ‘anhou, le Messager d’Allah salallahou ‘alayhi wa sallam a dit à ‘Abbâs fils de ‘Abdal Mouttalib :

" Ô ‘Abbâs ! Ô mon oncle ne vais-je pas te donner ? Ne pas t’octroyer ? Ne va tu pas aimer ? Ne va tu pas accomplir dix mérites ? Si tu fais cela, Allah te pardonnera tes péchés, les premiers et les derniers, anciens ou récents, fait par erreur ou fait volontairement, qu’ils soient petits ou grands, qu’ils soient accomplis secrètement ou publiquement ? Dix mérites : Que tu pries quatre unités (rak’ât), tu lis lors de chaque unité (rak’ah) la Sourate l’Ouverture (al Fatiha) et une Sourate (quelconque) et lorsque tu as achevé la lecture (du Coran) dans la première unité et que tu es debout tu prononces  : "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar" 15 fois de suite, ensuite tu t’inclines et tu prononces, dans cette position, pendant que tu es incliné (roukou’) 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar", ensuite tu te relèves de l’inclinaison et tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilleh wa la ilaha illa llah wallahou akbar" , ensuite prosternes toi et prononces pendant que tu es en prosternation 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar", ensuite relèves toi de la prosternation et prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar", ensuite prosternes toi (une seconde fois) et tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa la ilaha illa llah wallahou akbar", ensuite relèves toi (de la prosternation ) et (en étant assit ) tu prononces 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilah wa la ilaha illa llah walllahou akbar", donc cela fait en tout 75 fois dans chaque unité et tu fais cela (prononcer les glorifications) dans les quatre unités .Si tu le peux pries cette prière (as Salatou at Tasbîh) une fois par jour et si tu ne la fais pas alors fais la tous les vendredis, si tu ne la fais pas alors fais la une fois par mois et si tu ne la fais pas, fais la une fois dans l’année et si tu ne la fais pas, prie la (cette prière) une fois dans ta vie." Rapporté par Abou Dâwoud et ibnou Mâjah.

Et je dit (Cheykh Bazmoûl) : "Les bénéfices de ce hadith sur Salatou at Tasbîh sont :

Premièrement : On peut penser que le sermon contenu dans ce hadith ne s’adresse qu’à ibnou ‘Abbâs, pourtant il est général, il s’adresse à tous les mouslimîn. Puisque la règle dans les discours du Prophète salallahou ‘alayhi wa sallam c’est la généralité et non pas la particularité.

Deuxièmement : La parole dans ce hadith : « Allah te pardonne tes péchés, les premiers et les derniers, anciens ou récents, fait par erreur ou volontairement, qu’ils soient petits ou grands, qu’ils soient accomplis secrètement ou publiquement. Dix mérites. »

« Fait par erreur ou volontairement » l’erreur n’est pas compté comme pêché, Allah Le Très Haut dit : (Seigneur ne nous châtie pas s’ils nous arrive d’oublier ou de commettre une erreur) (Sourate 2 verset 286). Pourquoi associer l’erreur et le pêché dans la même phrase ?

La réponse est que dans l’erreur il y a une diminution ou une déficience et cette prière (Salatou at Tasbîh) comble cette diminution.

Troisièmement : Ce qui transparaît de ce hadith c’est que cette prière n’est faite qu’avec une seule salutation (c'est-à-dire 4 unités avec une seule salutation) de nuit ou de jour comme la dit : Al Qâni dans Al Marqâti tome 2 page 192 et Al Moubârak Fouri dans At Touhfat tome 1 page 349.

Quatrièmement : Il transparaît aussi que les glorifications à prononcer 15 fois, 10 fois… sont prononcées après les invocations courantes qui sont dites à chaque moment de la prière. Dans l’inclinaison après les invocations on prononce 10 fois "Soubhanallah wal hamdulillah wa lâ ilaha illa llah wallahou akbar" et après avoir dit "Sami’allahou liman hamida , rabbana wa lakal hamd" et s’être relevé de l’inclinaison on prononce 10 fois Soubhanallah wal hamdulilah wa lâ ilaha illa llah wallahou akbar" et cela à tous les moments (de la prière)…

Cinquièmement : Si tu es distrais (un oublie, doute, ou manquement) dans la prière à la fin tu fais les deux prosternations de distraction, à ce moment là tu ne prononces pas "Soubhanallah wal hamdulillah wa lâ ilaha illa llah wallahou akbar" cependant tu accomplis les prosternations de distraction comme dans la prière ordinaire et at Tirmidhi rapporte dans le tome 2 page 350 d’après ‘Abdal ‘Aziz bnou Abi Razama qui dit : " j’ai dit à ‘Abdillah bnou Moubârak si j’oublie lors de cette prière (Salatou at Tasbîh) je glorifie je prononce 10 fois "Soubhanallah wal hamdulilah wa lâ illaha illa llah wallahou akbar" dans les deux prosternations de distraction 10 fois et 10 fois ? Il dit : Non car elle (Salatou at Tasbîh) est faite de 300 glorifications Soubhanallah wal hamdulillah…"

 

Les avis de certains savants sur l’authenticité de ce hadith :

(Cheykh Bazmoûl) dit : le Hadith est bon (hassan).

Rapporté par Abou Dâwoud dans son livre de la prière chapitre Salatou at Tasbîh hadith numéro (1297) , rapporté aussi par ibnou Mâjah dans son livre L’accomplissement de la Salat et de la Sounnah au chapitre Salatou at Tasbîh hadith numéro ( 1386) et un groupe parmi les gens de science renforcent (en approuvant) ce hadith. Parmi eux : Abou Bakr al ‘Ajouri et Aboul Hassan al Maqdiçi et al Bayhaki et parmi ceux d’avant (qui les devancent dans cela) il y a Ibnoul Moubârak et ainsi de suite ibnou Sakin et an Nawawi et at Tajou as Sabki et Balqini et ibnou Naçer ad Din Ad Dimachqi et ibnou Hajar et as Souyouti ,al Kaneni et as Sindi et Zabaydi et ceux d’après al Moubârak Fouri dans at touhafat et encore al Moubârak Fouri dans al Marâ’âl et l’éminent (savant) Ahmad Shâkir et en dernier al Albani dans Sahih al Jâmi’ as Saghir tome 2 hadith numéro 7937 .

Source : le livre de Cheykh Bazmoûl : Salatou Tatawou’ chapitre Salatou at Tasbîh

 

Traduit par l’équipe d’assounnah

 

www.assounnah.com