Articles divers

Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prière

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEmail

Louanges à Allah, Seigneur des Mondes,
Mes frères et les soeurs,
Cet adhan qui invite aux cinq prières, qui pénètre tes oreilles et entre dans ton coeur,
Que dis-tu lorsque tu l'entends ?

 

Sais-tu ce que disait le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, au moment de l'adhan ?
Veux-tu savoir ce qu'il nous est commandé de dire en entendant le mouadhin ?
Ce sont quelques mots qui ont une grande récompense.
Notre mère Aïcha, radhiallahou 'anha, a dit : "Il fait partie des privations que l'homme entende le mouadhin et qu'ensuite il ne le suive pas."

Ibnou el Qayim, rahimahoullah, a dit : Cinq sounnan à pratiquer à l'écoute de l'appel à la prière.

 

La première : Répondre au mouadhin.

 

La preuve en est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsque le mouadhin dit "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand" et que l'un d'entre vous repète aprés lui "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand". Puis, le mouadhin dit "J'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehord d'Allah", il (l'un d'entre vous) repète "J'atteste qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehord d'Allah". Puis le mouadhin dit "J'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah", il repète "J'atteste que Mouhammad est le messager d'Allah". Puis le mouadhin dit "Venez à la prière" et il prononce après lui "Il n'y a de force ni de puissance que par Allah". Puis le mouadhin dit "Venez au succés" et il prononce après lui "Il n'y a de force ni de puissance que par Allah". Puis le mouadhin dit "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand" et il repète "Allah est le Plus Grand, Allah est le Plus Grand". Puis le mouadhin dit "Il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehors d'Allah" et il repète de tout coeur" Il n'y a point de divinité digne d'adoration en dehors d'Allah". Il entrera au Paradis." Rapporté par Mouslim.

 

La deuxième : La prière sur le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem.

 

La preuve est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsque vous entendez le mouadhin, repetez ce qu'il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah priera sur lui dis fois." Rapporté par Mouslim.

 

La troisième : La demande à Allah le Trés Haut d'el Wassila pour le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem.

 

La preuve est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsque vous entendez le mouadhin, repetez ce qu'il dit, puis priez sur moi, car celui qui prie sur moi Allah priera sur lui dis fois, puis demandez à Allah pour moi el Wassila (la place imminente) car c'est un degrés au Paradis qui ne revient qu'à un seul serviteur parmi les serviteurs d'Allah et j'e souhaite être celui là. Et celui qui demandera pour moi el Wassila il benefiera de mon intercession." Rapporté par Mouslim.

 Et la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Lorsqu'il entend l'appel à la prière qu'il dise : "Oh Allah Seigneur de cet appel parfait et de cette prière qu'on accomplie accorde à Mouhammad el Wassila et le merite et accorde lui la place louée que tu as promise." Celui qui dit cela benefiera de mon intercession le Jour du Jugement." Rapporté par Al Boukhari.

 

La quatrième : La parole : "J'agrée Allah comme Seigneur, l'Islam comme religion et Mouhammad, sallallahou 'alayhi wa sallem, comme Messager.

 

La preuve en est la parole du Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem :
" Celui qui, lorsqu'il entend le mouadhin dit : "J'atteste qu'il n'y a de divinité digne d'être adorée en dehors d'Allah, le Seul sans associé, et j'atteste que Mouhammad est Son serviteur et messager, j'agrée Allah comme Seigneur, l'Islam comme religion et Mouhammad, sallallahou 'alayhi wa sallem, comme messager." Allah lui pardonne ses péchés. Rapporté par Mouslim.

 

La cinquième : Implorer Allah pour soi même librement.

 

La preuve est dans le recueil d'abi Dawoud, d'aprés 'Abdilleh bni 'Amrou qui a dit au Messager d'Allah, sallallahou 'alayhi wa sallem :
"Certes ceux qui appellent à la prière sont mieux que nous." Et le Messager d'Allah, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit : " Dit ce qu'ils disent, et quand tu as terminé, demande, il te sera accordé."

Et dans le recueil d'At Tirmidhi, d'aprés Anas, le Prophète, sallallahou 'alayhi wa sallem, a dit :
"L'invocation entre l'adhan et l'iquamah n'est pas rejetée."

 

Allons vers ces sounnan ! Pratiquons les, invitons les gens à les pratiquer et propageons les. Et soyons parmi ceux qui suivent le Prophète en toute verité !

 

 Source : Al Wabil as Sayyib d'Ibn al Qayyim, page 141

Notes : Al iqhamah est le deuxième appel à la prière, plus bref que le premier et qui survient quelques minutes après celui ci.

 

Traduit par l'equipe Assounnah

 

www.assounnah.com